Monthly Archives: December 2014

A prickly issue

I’m not so sure on how I gonna bring this to the public, so I’ll be blunt with you. This is not a post about Energy Heroes complex creation process or weird fantasizing on graphics and game design, but about an unexpected founding following the last posted video.

Cactus_videoI think you’ve all seen it on the foreground: a cactus.

You think it’s usual? You think it’s been created by some schizo graphic dude and settled by a paranoid level designer?

Actually, not at all, we found it at the same time as you did and preferred not to take the risk of touching a thing.

However we still investigate.

We questioned all and every graphic designer in the company, even the trainees, to get to know who modeled and inserted this cactus, but none of them answered despite our threats.

Even worst, as I was adding new elements to the under construction map setting, I discovered others, of course I preferred not to touch a thing as I didn’t know who putted it there.

Cactus_4Yet, I wish to reassure you all, after a week of investigations we finally found the one to blame for that mess. And in the end, it all made sense.

The culprit was no other than our pet cactus!

Cactus_2Then, after we made clear to him how important it is not to touch the game engine, we removed all the cactuses, and wish we didn’t forget one.

Lunder, Spiky detective


Un problème épineux

Je ne sais pas vraiment comment vous annoncer ça, donc je vais être franc. Ce post n’est pas une explication sur la complexité de la création d’Energy Heroes ou des fabulations étranges sur le graphisme ou le game design, mais une découverte inattendue suite à la vidéo récemment postée.

Cactus_video

Je pense que vous l’avez tous vu sur le premier plan : un cactus.

Vous pensez que c’est normal ? Vous pensez que ça a été créé par un graphiste schizophrène et mis en place par un level designer paranoïaque ?

Eh bien pas du tout, nous l’avons découvert en même temps que vous, et avons préféré ne rien toucher, ne voulant pas prendre de risque.

Cependant, nous avons quand même mené l’enquête.

Nous avons interrogé tous les graphistes de la boîte, même les stagiaires, pour savoir qui avait modélisé et placé ce cactus, mais aucun d’eux n’a répondu, et ce malgré nos menaces.

Pire encore, alors que j’installais de nouveaux éléments de décors dans la map en construction, j’en ai découvert d’autres. Évidemment, ne sachant pas qui les avait mis là, j’ai préféré ne rien toucher.

Cactus_4

Cependant, je tiens à vous rassurer : après une semaine de recherches, nous avons quand même trouvé le fautif. En effet, cela paraissait complétement logique.

Le coupable n’est autre que : notre cactus domestique !

Cactus_2

Donc après lui avoir expliqué l’importance de ne pas toucher au moteur de jeu, nous avons supprimé tous les cactus en espérant n’en avoir oublié aucun.

Lunder, enquêteur de pointe


The Art behind Energy Heroes – Part 2

Hi, here we go again on the graphic side of the force! Last time we skimmed trough Energy Heroes artistic guidelines, today will take a closer look on the game characters, which are the vibrant core of this game. We naturally won’t disclose everything not to spoil the fun (for ourselves).

At the very beginning of this project, which already means a while ago, we decided to settle a few racial archetypes so the characters will take place and act within more or less numerous nations and cultures. Out of this saga in unknown space came three races, today known as Humans, Nelmas and Jorvaks.

Humans

Humans from planet Layem are visually just typical ones: Humans settlers originally from Earth, they belong to the most significant of seven existing colonies. As conditions between the two planets are alike they remained identical to earthlings in their appearances and customs.

Arch_SizesIf truth be told this archetype was the first we created, we used it as a reference.The others were drawn from this first example. For now they are the shortest out of three species, Jorvaks are actually the most husky ones and Nelmas are in between.

Nelmas

Nelmas first took place on Nelmo. Tall and slender, they’re known as spiritual intellectual mastering advance technology which enable them to explore space.

Their distinctive feature is to link themselves to a mineral during their teenagehood. This requirement comes out as an initiation ritual where the young Nelmas got to choose a matching stone before binding with it. Cornalyx for example chose a sharp and fiery rock discovered as planet Vhotz was getting destroyed. From the ritual on, mineral outgrowth are a part of Nelmas just like hair on human body.

Arch_NelmasAnother characteristic of this race is their blue toned skin which go from light to dark blue, sometimes with darker marks.

Jorvaks

Jorvaks are natives of Planet Jok, no kidding. Known as kind of dumb but skillful craftsmen able to transform pretty much anything into (not always) useful items, those muscular Cyclops are usually employed and sometimes used as workforce. Murky slavery business painfully stains the history of this otherwise peaceful specie which slowly evolves through creative trance.

Arch_Jorvak

Forceful but non threatening, they got horns, small ears and a three joints articulated jaw.

Hinori used those racial archetype to produce concepts of characters (Elyah, Azura, Larho …). Down the road there will be other races, but for now only those three are unveiled.

Here ends this focus on characters, their origins and the art behind it! Next time we’ll meet on board of SCD Manta the SCD spaceship with its training room for advanced mercenaries.

Xarden, stylus tamer

J0Famille


L’Art d’Energy Heroes – Partie 2

Salut, c’est à nouveau le côté graphique de la Force ! Après avoir parcouru rapidement la dernière fois les lignes directrices d’Energy Heroes en termes artistiques, aujourd’hui on va s’arrêter un peu sur les personnages, qui sont le coeur du jeu. Bien entendu, tout ne sera pas dit, sinon il n’y aura plus de surprise et ce serait pas franchement marrant (pour nous).

Au tout début du projet, c’est-à-dire il y a un certain temps déjà, nous avons décidé de poser quelques archétypes raciaux afin que les personnages puissent s’inscrire dans des nations, des cultures plus ou moins nombreuses. De cette épopée en espace inconnu, on trouve trois races qui sont aujourd’hui connues : les Humains, les Nelmas et les Jorvaks.

Les humains

Les humains de Layem sont visuellement restés égaux à eux-mêmes : humains. Originaires de la Terre, ils font partie de la plus importante des septs colonies humaines. Les conditions entre les deux planètes étant similaires, il n’y a pas eu d’évolution au niveau de leur apparence physique au fil des décennies sur cette planète, et leurs moeurs sont restées identiques.

Arch_SizesÀ vrai dire, cet archétype a été le premier réalisé, et a servi de référence. Les autres archétypes ont été créés à partir de ce premier exemple. Pour l’instant, c’est l’espèce dévoilée la plus petite du jeu. Les Jorvaks sont actuellement les plus massifs, et les Nelmas se retrouvent entre les deux.

Les Nelmas

Les Nelmas sont originaires d’une planète nommée Nelmo. Grands et élancés, le peuple Nelmas est reconnu pour être spirituel et disposer d’une technologie avancée, leur permettant d’explorer l’espace.

Ils ont la particularité de devoir se lier au minéral lors de leur adolescence. Cette obligation se traduit par un rite d’initiation où le jeune Nelmas doit choisir un minéral lui correspondant, puis fusionner avec. Cornalyx a choisi une pierre affûtée, rouge et ardente, par exemple, découverte lorsque la planète Vhotz commença à se détruire. Une fois le rite achevé, les excroissances minérales deviennent une partie du Nelmas, au même titre que des cheveux sur un Humain.

Arch_NelmasUne autre particularité de cette race est que leur peau est bleue, avec ou sans tâches. Cela peut varier du bleu pâle au bleu sombre, plus ou moins prononcé.

Les Jorvaks

Les Jorvaks sont quant à eux originaires de la planète Jok, et ce n’est pas une blague. Reconnus pour leur intelligence quelque peu limitée mais leur grande habilité à transformer n’importe quoi en quelque chose de (pas si) souvent utile, ces cyclopes tout en muscles sont généralement employés, voire utilisés, en tant que main d’oeuvre. De sombres histoires d’esclavage entachent l’histoire de cette espèce plutôt paisible, qui évolue lentement au fil de transes créatives.

Arch_JorvakImposants mais pas vindicatifs, ils ont la particularité d’avoir des cornes, de petites oreilles, et une bouche articulée en trois ouvertures.

C’est sur ces archétypes raciaux que s’est basée Hinori pour réaliser les concepts de personnages (Elyah, Azura, Larho, …). D’autres races sont à prévoir, mais pour l’instant seulement trois sont dévoilées.

C’est ainsi que se termine le petit point artistique sur les personnages et leurs origines ! La prochaine fois, donnons-nous rendez-vous avec la SCD Manta, le vaisseau de la SCD, et ses salles d’entraînement de mercenaires sophistiquées !

Xarden, dompteur de stylet

J0Famille